À mort le flic !

Non, nous n’y sommes pour rien, nous n’avons rien demandé et surtout pas crié cette terrible sentence.
Et pourtant, quelqu’un l’a fait, Sébastien Jallamion témoigne de cette hargne que certains hommes peuvent avoir les uns envers les autres, au nom de quoi ? Sans doute de la bêtise, pour ne pas aller jusqu’à dire au nom d’une religion profondément absurde et destructrice, doublée d’obsolète sur tous les plans.


Bêtise de ses semblables, braves moutons qui suivent, d’autres qui s’insurgent contre la mauvaise cible, pour de mauvaises raisons.
Nous ne savons plus à qui nous fier, le protecteur devient accusateur si pas bourreau, le petit dévore le plus grand, les plus coupables courent en tout sens, le voisin si gentil au dessus de tout soupçon se révèle être un assassin guerrier (quand il n’est pas « simplement » un « déséquilibré ») la suspicion et la méfiance sont de mise, la terreur est déjà bel et bien installée, jusqu’où tout cela ira-t-il ? Combien encore de victimes innocentes, de martyrs devrons-nous voir sombrer avant de voir la masse s’élever comme un seul homme pour stopper tout cela ?


Style simple à lire, on se laisse emporter , tout autant qu’il l’a été dans cette spirale infernale, implacable et tenace, descente aux enfers, lentement mais sûrement, à l’image de notre pays, Il a su tenir bon, et nous ?
Et vous ?

 


150 pages
12,50 €


Pour l’acheter c’est par ici !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire