Le Magasin des enfants. Tome 1

Un livre pour petits et grands, à lire ou à leur laisser lire, multiples voyages au travers de plusieurs univers, les contes, les récits bibliques, les fables, des récits que l’on connaît déjà, mais dont on redécouvre les origines.

Un hommage aux enseignants de tout temps, ceux qui ont eu à cœur de transmettre leur savoir, non pour se sentir grand, mais pour faire grandir l’autre. Ce livre me tient particulièrement à cœur pour cette raison.

Le magasin des enfants peut également être utilisé dans le cadre de l’école à la maison, dont il est un représentant du temps où l’enseignement se faisait à la maison via les gouvernantes et précepteurs. L’enfant appréciera la lecture des contes et fables, y puisera du vocabulaire, des tournures de phrases, tout autant que des connaissances diverses et variées, qui pourront être prises pour support pour les développer et les enrichir à souhait, par exemple, une petite expérience de physique où la gouvernante « crée de la pluie » grâce à une coupelle et une théière, un grand classique me direz-vous, mais… l’avez-vous fait chez vous devant des enfants ? Vous passerez pour magicien(ne) !

Parce que de tout temps les enfants ont toujours aimé qu’on leur raconte des histoires. Pourquoi ne pas leur en raconter qui aient un sens et qui en donnent à leur vie ?
Ou tout simplement parce que vous aimez les ouvrages anciens et que celui-ci l’est tellement qu’il ne se trouve plus, du moins en son état d’origine.

Madame Leprince de Beaumont est, entre autres, l’auteur de « La belle et la bête » qu’elle a repris et adapté de Gabrielle-Suzanne de Villeneuve qui est l’auteur d’origine. Elle s’est également beaucoup inspirée des « contes de ma mère l’oye ». Son but ayant été de mettre ces textes à la portée des enfants de son époque, elle enjoint d’ailleurs chaque personne le souhaitant à son tour, d’adapter son travail, comme on peut le voir ci-dessous :

« Faisant écho à ses souhaits — Je conjure ici les personnes chargées du soin de l’éducation, de suppléer à ce qui manque à mon travail ; qu’elles refondent ce qu’elles trouveront obscur, qu’elles le traduisent, l’abrègent et le tournent de tant de côtés, qu’il s’en trouve un qui soit à la portée de leurs élèves — nous espérons que ce travail de recherche pour aboutir à une recomposition afin de lui redonner vie et un peu de sa superbe d’antan vous transportera autant que nous l’avons été.  »

Il existe d’autres « éditions » mais qui ne sont que des photocopies (de piètre qualité qui plus est) des ouvrages d’origines.



Savoureux mélange de contes, fables, récits bibliques sans oublier leçons de géographie et autres disciplines, au service de l’éducation de nos enfants, méthode pédagogique autant qu’histoire à raconter pour le simple plaisir de la lire ou de l’écouter. Voyage où l’on flotte, vogue, erre au gré de l’esprit de Madame Leprince de Beaumont, semblant nous mener au hasard, mais sur un chemin bien tracé vers la morale ou la leçon qu’elle souhaite délivrer.

Apprendre sans mal, en s’amusant et s’évadant, obtenir un savoir, une raison et une discipline, tout simplement grandir aux yeux de cette dame plus portée sur la qualité de l’enseignement que sur sa propre réussite.

Elle a voulu faire d’un livre, traditionnellement synonyme de loisir, parfois rébarbatif, un outil d’apprentissage ludique et y a fort bien réussi, tant et si bien que même les adultes s’y laissent prendre. Si quelques d’entre vous ont le même plaisir à faire partager cette oeuvre que nous avons eu de vous la faire (re)découvrir, alors le pari sera gagné, celui de dépoussiérer cet ouvrage en apparence anodin, mais qui à nos yeux contient un trésor, de le rééditer, et de soupçonner l’invisible tracé du parcours qu’aura ce livre de nouveau, propageant, l’air de rien, ce savoir qu’il convient de répandre et non de conserver.

Illustré de 29 gravures tirées de l’Histoire de la Bible de Foster, ouvrage anciennement connu et utilisé pour enseigner le catéchisme, ce livre contient le texte d’origine remanié par Madame Eugénie Foa, auquel a été adjoint l’avertissement original de l’auteur ainsi que la correspondance des prénoms des enfants. Faisant écho à ses souhaits — Je conjure ici les personnes chargées du soin de l’éducation, de suppléer à ce qui manque à mon travail ; qu’elles refondent ce qu’elles trouveront osbcur, qu’elles le traduisent, l’abrègent et le tournent de tant de côtés, qu’il s’en trouve un qui soit à la portée de leurs élèves — nous espérons que ce travail de recherche pour aboutir à une recomposition afin de lui redonner vie et un peu de sa superbe d’antan vous transportera autant que nous l’avons été.

 

 


Ouvrage en deux tomes
172 pages
22 €


Pour l’acheter c’est par ici !

 


 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire