Mourir à l’ombre des lumières : L’énigme Damiens

Quel rapport peut-il y avoir entre un roi débonnaire, un domestique ombrageux et une magistrature frondeuse ? Par une glaciale soirée de 1757, Damiens, le domestique, frappa Louis XV, et les magistrats s’empressèrent de supplier qu’on leur confie un jugement qui n’était pas de leur ressort. Damiens a-t-il agi seul, et pourquoi ? Comment le roi, que sa douceur naturelle poussait à la clémence, a-t-il permis le déchaînement de barbarie que fut la mise à mort de celui qui n’avait fait que l’égratigner ? En donnant la parole à l’un des principaux enquêteurs de l’époque, le prince Emmanuel de Croy, l’historienne Marion Sigaut met au jour la réalité terrible, et jusque-là ignorée, d’un procès truqué de bout en bout. D’une plume alerte, elle perce enfin le mystère Damiens et révèle les liens inouïs qui pouvaient exister, trente ans avant la Révolution, entre un fils du peuple, un roi absolu et les plus ardents opposants à l’absolutisme.



Marion Sigaut, née le 2 juin 1950 à Paris, est historienne et romancière. Résidant en Bourgogne, elle écrit depuis l’automne 2011 des articles de vulgarisation historique sur l’absolutisme royal et ses opposants, De la centralisation monarchique à la révolution bourgeoise, sur le site Égalité et Réconciliation.

Ses cinq premiers livres sont des récits autobiographiques relatant sa vie en Palestine occupée. En 2001, Marion Sigaut reprend ses études d’Histoire. Titulaire d’un troisième cycle à l’Université de Paris VII, elle publie en 2008 La Marche rouge, les enfants perdus de l’Hôpital général et en mars 2010, Mourir à l’ombre des Lumières, l’énigme Damiens. En décembre 2010 paraît Le Mystère du tableau de David.

En 2012, KontreKulture édite un de ses premiers romans ‘Du Kibboutz à l’Intifada’.

Elle a publié plusieurs ouvrages, dont La Marche rouge (Editions Jacqueline Chambon, 2008), qui révéla les noirs secrets de l’Hôpital général et connut un grand succès auprès du public.

Cliquer le livre pour accéder à sa fiche

COMMENTAIRES

« Un livre intéressant traitant d’un sujet délicat, loin des pavés de propagande qui plombent et pourrissent bien trop souvent la discipline qu’est l’histoire et son étude.
L’approche rigoureuse de l’auteur permet de tirer des conclusions vraisemblables et pertinentes sur la vie et la mort de Damiens, reflet de l’ambiance de cette période peu documentée (notamment en terme d' »histoire vue d’en-bas » et de microhistoire).

Il permet également de donner des indications cruciales sur le contexte duquel a émergé la soi-disant révolution française (et sur son instrumentalisation évidente et suicidaire pour le commun). »

 

« Les recherches de Marion Sigaut sur l’affaire Damiens et ce qu’elle cache sont très poussées et très sérieuses.
A découvrir, car peu connu et intéressant. »


broché

390 pages

23.59 €


Pour l’acheter c’est ici !

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire